Le charmant cottage d’Amelia – Abby Clements

Coucou les amis !

Ça faisait un moment que je voyais passer les couvertures colorées des romans d’Abby Clements, sans parvenir à me décider à les découvrir. C’est finalement la chronique de My Pretty Books sur Le charmant cottage d’Amelia qui m’aura convaincue de franchir le pas. Et je ne regrette absolument pas !

Le résumé de l’éditeur

Lorsqu’elle était étudiante, Amelia a établi une liste de rêves à accomplir. Dix ans plis tard, devenue professeur de lettres, la jeune femme vit avec son mari dans un appartement minuscule de Londres. Et étouffe à petit feu. C’est alors qu’elle redécouvre sa liste. Parmi les souhaits, elle a noté : « Vivre à la campagne ». Le Kent, ses toits de chaume, son calme et l’espace à perte de vue… Amelia se met à rêver d’un charmant cottage. À la veille de ses trente ans, elle décide qu’il n’est pas trop tard pour se lancer dans une nouvelle aventure !

img_4741-1

Mon avis

Dès le début du roman, je me suis beaucoup attachée à Amelia et je me suis retrouvée en elle sur pas mal de points : j’ai eu 30 ans en début d’année et je suis en train de faire construire une maison avec mon chéri. Et sur d’autres points aussi, mais je vais vous gâcher une partie de l’histoire, si je vous dis tout !

Ça ne veut pas dire grand chose, mais j’ai trouvé ce roman tellement…anglais ! Partout où je suis allée en Angleterre et à chaque fois que j’ai échangé avec des Anglais, j’ai remarqué qu’ils apportaient un soin tout particulier à leur intérieur et à leur jardin. J’ai vraiment retrouvé cet aspect chez Amelia qui met tout son cœur dans la rénovation de son cottage pour en faire un endroit chaleureux et accueillant. Et ça m’a rappelé avec plaisir mes différents séjours là-bas, ce plaisir de prendre le thé dans un jardin débordant de fleurs et le bonheur de rentrer dans un intérieur confortable après une longue journée sous la pluie.

J’ai parfaitement compris l’excitation d’Amelia et Jack face à un changement aussi important, mais aussi leurs doutes, leurs déceptions et leurs angoisses, la peur de ne pas y arriver, de ne pas pouvoir rembourser son prêt, l’envie d’exploser son budget pour s’offrir ce dont on rêve… Je me suis pas mal identifiée à ces sentiments et j’ai trouvé que les réactions des personnages étaient plutôt réalistes et pas trop stéréotypées.

Ce roman est une petit bulle de bonheur, un vrai feel-good parfait pour Les descriptions de la campagne anglaise et de l’aménagement du cottage m’ont donné très envie d’aller m’installer là-bas, moi aussi et de rénover une petite maison au toit de chaume avec un grand jardin.

J’ai passé un très agréable moment en compagnie d’Amelia et j’ai vraiment hâte de découvrir d’autres romans d’Abby Clements !

***

Titre : Le charmant cottage d’Amelia
Titre original : Amelia Grey’s Fireside Dream
Autrice :
Abby Clements
Éditeur : Pocket
Pages : 345

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :