Maman a tort – Michel Bussi

Coucou les amis !

Après une longue absence pour cause de voyage au Maroc (je vous en parlerai plus en détails dans de prochains articles) et de préparation de déménagement, je reviens avec ce roman de Michel Bussi que j’ai dévoré juste avant de partir en vacances !

 

Le résumé de l’éditeur

f9191832-9ced-48aa-9f38-4c1d81b7c68c

Rien n’est plus éphémère que la mémoire d’un enfant…

Quand Malone, du haut de ses trois ans et demi, affirme que sa maman n’est pas sa vraie maman, même si cela semble impossible, Vasile, psychologue scolaire, le croit.

Il est le seul. Il doit agir vite. Découvrir la vérité cachée. Trouver de l’aide. Celle de la commandante Marianne Augresse par exemple. Car, déjà, les souvenirs de Malone s’effacent. Ils ne tiennent plus qu’à un fil. Le compte à rebours a commencé.

Qui est vraiment Malone ?

Mon avis

Ce livre est mon préféré de l’auteur jusqu’à présent. J’ai été happée dès le départ par cette atmosphère mystérieuse et cet enfant si sûr de lui qui affirme que sa mère n’est pas celle qu’elle prétend être.

Malone raconte à qui veut l’entendre que ses parents ne sont pas ses vrais parents et qu’avant, il vivait avec sa vraie maman dans un endroit merveilleux peuplé d’ogres, de pirates et de princesses. De sa fenêtre, il voyait un château merveilleux, un bateau et une fusée. Personne ne prête foi à ces histoires, chacun pensant qu’elles sont la preuve de l’imagination débordante de Malone qui mélange contes et réalité.

Et pourtant…Vasile, le psychologue scolaire qui rencontre le petit garçon pour essayer de comprendre d’où lui vient cette lubie, commence à douter. Malone ne dévie jamais, ses histoires sont toujours identiques, d’une fois sur l’autre et il évite tous les pièges tendus par le psychologue. Il reste constant dans ce qu’il raconte quoi qu’il arrive.

Pour Vasile, il est alors impossible que tout cela ne soit qu’une invention et il finit par être persuadé que Malone dit la vérité et qu’il ne vit pas chez ses vrais parents. Le problème, c’est que la mémoire des enfants s’efface très vite et qu’il faut absolument élucider ce mystère avant que les souvenirs de Malone disparaissent et qu’il ne reste plus d’espoir de connaître la vérité. Vasile fait alors appel à la police pour enquêter sur les parents du petit garçon, malgré les photos et les témoignages visant à prouver le lien de parenté.

Michel Bussi a un style très efficace qui se lit facilement et cette histoire, véritable course contre la montre, nous embarque tout de suite. J’ai dévoré ce roman et même si je me doutais de certains éléments du dénouement final, j’étais bien loin d’avoir tout deviné !

***

Titre : Maman a tort
Auteur : Michel Bussi
Éditeur : Pocket
Pages : 544

Publicités

6 commentaires sur “Maman a tort – Michel Bussi

Ajouter un commentaire

    1. Je ne sais pas trop où me placer avec Michel Bussi. J’ai détesté le premier livre que j’ai lu, bien aimé le deuxième et adoré celui-ci… Mais ça vaut le coup d’essayer au moins !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :