Week-end Conseil #8 : La voleuse de livres – Markus Zusak

J’ai décidé de lancer une série d’articles pour vous conseiller les romans qui m’ont le plus marquée et que je recommande souvent autour de moi.

On a tous (ou presque) des romans qu’on a déjà lus, qu’on se souvient avoir appréciés, mais dont on est incapable de parler…parce qu’on a oublié l’histoire. Et puis il a ces livres qu’on n’oubliera jamais parce qu’ils nous ont marqué. Ces livres qu’on voudrait partager avec le monde entier pour pouvoir en parler tout le temps. C’est de ceux-là que je veux parler dans cette série d’articles.

Cette semaine, je vous parle de La voleuse de livres de Markus Zusak.

Le résumé de l’éditeur

1939. En Allemagne nazie. Le pays retient son souffle. La Mort n’a jamais été aussi occupée et jamais elle ne le sera autant.
Un roman ou il est question : d’une fillette, de mots, d’un accordéoniste, de fanatiques, d’un boxeur juif, d’un certain nombre de vols…
C’est la Mort elle-même qui raconte cette histoire. Dotée d’un humour noir, sarcastique, mais compatissant, elle est témoin de la folie des hommes. Tout semble perdu d’avance, sauf quand se distinguent des enfants rebelles et des Allemands qui n’obéissent pas aux règles…
Quand la Mort vous raconte une histoire, vous avez tout intérêt à l’écouter !

J’avais acheté (enfin, mes parents m’avaient acheté) ce roman à la Fnac de Nantes, il y a une dizaine d’années. Nous partions en vacances en Bretagne et nous avions fait une halte dans la ville natale de mon père.

Lorsque j’ai vu ce pavé de 600 pages, j’ai pensé qu’il durerait bien les deux semaines de vacances. C’était sans compter la pluie battante et le vent violent qui nous attendaient. Nous sommes restés enfermés plusieurs jours dans notre caravane et je n’avais rien de mieux à faire que de lire. Il a donc été terminé en moins d’une semaine…

Il faut dire aussi qu’une fois l’histoire commencée, on a très envie de poursuivre, de savoir ce qu’il va arriver aux différents personnages. En plus, la période à laquelle ça se passe est une période que j’apprécie énormément. Je me suis un peu calmée maintenant, mais à une époque, je dévorais tous les livres que je pouvais sur la 2e guerre mondiale et les années qui l’ont précédée.

Pour une fois, je trouve que le résumé de l’éditeur n’en dévoile pas trop. C’est même presque insuffisant, donc je vais développer un peu plus : ce livre, c’est l’histoire de Liesel, une petite fille allemande qui vit chez des parents adoptifs au début de la 2e guerre mondiale.

Liesel aime les mots. Elle les collectionne sur le mur du sous-sol de sa maison. Elle ne comprend donc pas les autodafés, les grandes bibliothèques vides, les livres abandonnés. Pour elle, les livres sont des trésors à chérir. Un jour, elle s’introduit dans la bibliothèque du maire par la fenêtre et subtilise un ouvrage. Depuis qu’elle a appris à lire, elle adore ça. Elle lit tout ce qu’elle trouve, comprend le pouvoir des mots et finit même par décider d’écrire elle-même une histoire. Tout ceci se déroule sur fond d’Allemagne nazie, avec tout ce que cela implique : violences, antisémitisme, méfiance, racisme, etc. À travers les yeux de Liesel, on découvre le climat dans lequel vivaient les gens à cette époque. Son meilleur ami Rudy et elle sont pris entre l’innocence de leur enfance et la maturité qu’implique l’environnement difficile dans lequel ils évoluent.

Je ne veux pas trop en dire, mais dans ce livre, on parle d’amitié, de tolérance, de résistance, d’injustice, de racisme, d’amour.

Si vous avez vu le film (ou si vous préférez le voir plutôt que de lire le livre), je crois me souvenir que c’est une bonne adaptation. Je l’ai vu plusieurs années après ma lecture, alors je ne sais pas à quel point il est fidèle au livre, mais je me souviens que j’avais vraiment bien aimé.

Si vous aimez les romans sur la Deuxième guerre mondiale, je vous conseille vraiment celui-ci qui est très touchant et qui m’a beaucoup marquée.

Publicités

4 commentaires sur “Week-end Conseil #8 : La voleuse de livres – Markus Zusak

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :