La Peste – Albert Camus

img_6108

Le résumé de l’éditeur

– Naturellement, vous savez ce que c’est, Rieux ?
– J’attends le résultat des analyses.
– Moi, je le sais. Et je n’ai pas besoin d’analyses. J’ai fait une partie de ma carrière en Chine, et j’ai vu quelques cas à Paris, il y a une vingtaine d’années. Seulement, on n’a pas osé leur donner un nom, sur le moment… Et puis, comme disait un confrère :  » C’est impossible, tout le monde sait qu’elle a disparu de l’Occident. » Oui, tout le monde le savait, sauf les morts. Allons, Rieux, vous savez aussi bien que moi ce que c’est…
– Oui, Castel, dit-il, c’est à peine croyable. Mais il semble bien que ce soit la peste.

Mon avis

Ce mois-ci, Albert Camus et Marguerite Yourcenar sont les auteurs classiques à lire dans le cadre du #ReadingClassicsChallenge2018.

J’ai choisi de commencer par Albert Camus parce que j’avais déjà La Peste en ma possession et que je ne m’étais pas encore réinscrite à la médiathèque pour emprunter un livre de Marguerite Yourcenar (j’ai déjà lu les Nouvelles orientales deux fois, je vais changer un peu, quand même).

Ça fait un petit moment que je veux redonner sa chance à cet auteur, mais la motivation me manquait. Du coup, quand j’ai vu qu’il était dans le #ReadingClassicsChallenge2018, je me suis dit que c’était l’occasion ou jamais.

J’ai trouvé l’ensemble du roman plutôt poussif, lent et avec beaucoup de digressions et de descriptions pas forcément très intéressantes ou utiles. L’arrivée de la peste, les premiers signes, les premières victimes sont noyés dans un flot de descriptions de personnages, de parenthèses historiques, de descriptions interminables de l’état d’esprit des gens, de l’atmosphère de la ville. À la 80e page, j’ai pensé que l’histoire démarrait vraiment, mais elle retombe en fait comme un soufflé.

Deux choses m’ont profondément dérangée : d’abord, le narrateur qui parle de lui à la 3e personne en s’appelant lui-même « le narrateur ». Pourquoi ne pas tout simplement dire « je », puisqu’il est totalement assumé que le narrateur a vécu les événements ? Je sais qu’il y a une raison donnée à la fin du roman, mais j’ai trouvé ça très agaçant et un peu confus à la longue. De même que l’utilisation abusive de « nos concitoyens » que ledit narrateur nous ressort à toutes les sauces dès qu’ils parle des habitants d’Oran. On peut varier, non ? J’ai d’ailleurs souvent eu l’impression que les personnages de l’histoire disparaissaient carrément au profit de généralités sur « nos concitoyens » et je n’ai pas trouvé ça très agréable à lire.

J’avoue que j’ai failli abandonner ce livre à la page 170, tellement je m’ennuyais… Il ne se passe absolument rien. Une ville est frappée par la peste, on en ferme donc les portes, elle se retrouve isolée du monde et les gens meurent les uns après les autres pendant que d’autres essaient de les soigner. C’est tout. Je ne suis pas sûre que 250 pages étaient vraiment nécessaires… Une centaine de pages m’auraient largement suffi.

J’ai trouvé le récit froid, dépourvu de toute émotion (comme la plupart des personnages, d’ailleurs), les personnages creux et sans personnalité. Les descriptions sont beaucoup trop longues et nombreuses et le style est très pompeux. J’ai eu l’impression d’un exercice de style pour impressionner la galerie sans véritable message ou intention.

J’ai lu les 70 dernières pages en diagonale, pour savoir où voulait vraiment aller Camus, s’il y avait une fin pour les personnages, et aussi parce que c’est un grand classique, mais si je m’étais vraiment écoutée, j’aurais abandonné à la moitié. Et au final, la fin ne m’a pas du tout satisfaite. Je l’ai trouvée tout aussi plate et sans vie que le reste du livre.

Il y a plusieurs années, j’avais lu L’étranger de Camus, et j’avais déjà détesté. J’avais ensuite lu ses Journaux de voyage que je n’avais pas spécialement aimés non plus. Je crois que je vais m’arrêter là et accepter que Camus n’est définitivement pas un auteur pour moi !

Publicités

7 commentaires sur “La Peste – Albert Camus

Ajouter un commentaire

  1. Tu n’as pas aimé ^^ moi j’ai adoré ce livre !! 😀 mais je crois que c’est parce que tu n’as pas compris le livre… C’est une caricature des camps d’extermination et du monde lors de la Deuxième Guerre mondiale ! Tous les livres de Camus ont un lien avec ça parce que ça l’a marqué ! 🙂

    Aimé par 2 personnes

    1. Je suis totalement consciente d’être passée à côté de quelque chose et de n’avoir clairement pas compris le livre ^^
      Ce qui me pose problème, chez Camus, c’est justement l’absence d’émotions. Je pense que La Peste n’est pas assez engagé pour moi, justement. J’ai plutôt l’impression que tous les personnages sont fades, résignés et totalement spectateurs des événements. Même avec ton explication, je ne vois pas la critique des camps et de la Deuxième Guerre mondiale. C’est trop subtil pour moi je pense 😀
      Mais merci de ta petite clarification, parce qu’en effet, je n’avais pas du tout vu ça !

      Aimé par 1 personne

      1. Il n’y a pas de problème c’est juste que quand j’ai lu ton article je me suis demandée si justement tu avais compris la métaphore ^^ après il y a des auteurs où ça ne fonctionne pas et ce n’est pas parce que c’est un livre classique qu’il faut forcément aimer 🙂 Chacun a ses propres goûts ! Au moins tu sais qu’avec lui ça ne passe pas ^^ Après La Peste ça fait un petit moment que je l’avais lu mais je me rappelle juste que j’avais beaucoup aimé 🙂 en tout cas ta chronique était intéressante car je ne m’attendais pas du tout à ça xD

        Aimé par 1 personne

      2. Haha ! Désolée pour le choc ! Je n’aime pas lire une chronique négative sur un livre que j’ai aimé alors je m’excuse pour cette mauvaise critique 😉

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :