La nuit des temps – René Barjavel

Le résumé

Dans l’immense paysage gelé, les membres des Expéditions Polaires françaises font un relevé sous-glaciaire. Un incroyable phénomène se produit : les appareils sondeurs enregistrent un signal. Il y a un émetteur sous la glace…
Que vont découvrir les savants et les techniciens venus du monde entier qui creusent la glace à la rencontre du mystère ? « La nuit des temps », c’est à la fois un reportage, une épopée mêlant présent et futur, et un grand chant d’amour passionné.
Traversant le drame universel comme un trait de feu, le destin d’Elea et de Païkan les emmène vers le grand mythe des amants légendaires.

img_5919

Mon avis

Non, je n’avais toujours pas lu ce classique. Malgré le nombre incalculable de fois où on me l’a conseillé. Malgré tous les bons avis que j’ai entendus à son sujet. Mais cette hérésie est désormais réparée.

Je dois avouer que ma première impression n’a pas vraiment été positive. J’ai trouvé le début assez long à se mettre en place. Enfin pas le début-début. Mais le début-milieu. Quand l’équipe découvre une anomalie dans ses relevés au Pôle Sud, c’est intéressant, on a vraiment envie de savoir ce que c’est, pourquoi, etc. Mais le passage entre la découverte de ce mystérieux signal sous la glace et la descente pour découvrir de quoi il s’agit est assez ennuyeuse et un peu longuette à mon goût. On a droit à toutes les discussions politiques mondiales, aux pays qui s’étripent les uns les autres, à la mise en place progressive d’une mission internationale pour mener cette expédition. Et ça m’a un peu gavée.

Bon, le livre ne faisant que 400 pages, cette partie ne dure pas non plus 300 pages, mais une petite centaine (quand même). Passée cette centaine de pages, on descend sous la glace avec les scientifiques et savants du monde entier et ça devient beaucoup plus intéressant. Je ne veux pas trop vous gâcher le roman si vous ne l’avez pas lu donc je ne vais pas trop en dire, mais ils font une découverte stupéfiante et parviennent à remonter à l’origine de cet émetteur enfoui sous la glace depuis de (très) nombreuses années.

C’est surprenant, c’est palpitant, c’est incroyable et c’est poétique.

Alors que je venais à peine de commencer ma lecture, une amie m’a appris que Barjavel était connu pour être quelqu’un de misogyne. Je ne sais pas si ça a influencé ma lecture ou si je l’aurais remarqué de toute façon, mais effectivement, il y a beaucoup de réflexions sur les femmes, leurs corps, leurs seins, leur nudité, etc. Ça en devient un peu lassant à la longue, mais ça ne gâche en rien le plaisir de cette histoire surprenante.

Publicités

Un commentaire sur “La nuit des temps – René Barjavel

Ajouter un commentaire

  1. ça fait très longtemps que j’ai envie de lire ce roman de Barjavel, que l’on m’a également plusieurs fois conseillé. Ta chronique me donne envie d’aller voir si ce livre fait partie des collections de ma bib, si c’est le cas je n’aurais plus d’excuse pour ne pas le lire ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :